Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 Oct

Mise en pratique de la promenade sur corde

Publié par Oswald  - Catégories :  #Sorties

Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, il ne s'agit pas de slack-line. Mais bien d'une sortie sous terre, lors de la rentrée dans la grotte. En fait, la vraie sortie se fit au moment de rentrer tandis que la sortie en elle même était constituée d'une entrée, comme la grotte en fait, qui en a trois de connue; mais aussi d'une sortie.

 

D'ailleurs, précisons d'entrée, afin que le lecteur ne se sente pas perdu, que, dans le cas de la cavité, les trois entrées sont ce que l'on appel chez certaines populations de bestioles pompantes, des entrées complexes qui comme les échelles du même nom permettent à la fois de rentrer et de sortir (les entrée, pas les échelles qui elles permettent de monter et/ou de descendre).

Mais pour ce qui nous concerne, ce fut donc quatre entrées par la même entrée et pour la sortie générale, soit autrement dit pour plus de clarté, quatre sorties individuelles, également par la même entrée (qui pour l'occasion a été utilisée comme sortie). 

 

Une sortie donc, vous l'aurez aisément compris, au Garrel. Car comme l'introduction de ce petit CR, le Garrel reste une cavité éminemment linéaire, simple et non labyrinthique, surtout par endroit. 

Au vu des mines réjouies, cette première progression souterraine avec des cordes pour certains membre a été un réel succès. Et le pire, c'est qu'ils en redemandent !

Le but premier, de faire une première mise en situation des techniques de progression à été un succès et de bon réflexes ont été pris !

 

 

Le groupe de la sortie et les mines réjouies, de gauche à droite: Mark, Tancredi, Mahieddine, Oswald. Photo: T.Rumbolo

Le groupe de la sortie et les mines réjouies, de gauche à droite: Mark, Tancredi, Mahieddine, Oswald. Photo: T.Rumbolo

S'inscrivant dans un projet de recherche (Thèse d'O.Malcles), le Garrel (entre autre) est étudié afin contraindre les taux d'incision de la région et d'en comprendre le fonctionnement géodynamique. 

Mais, les galeries explorée à l'occasion de cette sortie ayant déjà été étudiée (prélèvement), nous n'avons pas choisit de ramener de nouveaux échantillons (peu d'intérêt scientifique devant la dégradation de cavité). 

Il faudra donc y retourner, notamment pour aller explorer les réseaux supérieurs !

Il n'empêche que la balade a permis de voir de beaux remplissage, quelques modelés endokarstiques divers (érosion, sections de galeries, etc.)

A noter que prochainement, une suite d'articles est prévue en vue d'expliquer ce type de recherche et des indices exceptionnel que les karst peuvent apporter.

Pause, ou pose ? photographique ? (Photo: M. Bourekoum et T.Rumbolo) Pause, ou pose ? photographique ? (Photo: M. Bourekoum et T.Rumbolo) Pause, ou pose ? photographique ? (Photo: M. Bourekoum et T.Rumbolo)

Pause, ou pose ? photographique ? (Photo: M. Bourekoum et T.Rumbolo)

Quelques passages du Garrel: resseau à la sortie du laminoir, accès à la galerie de la baignoire et premier siphon des gours. (Photo: T. Rumbolo)
Quelques passages du Garrel: resseau à la sortie du laminoir, accès à la galerie de la baignoire et premier siphon des gours. (Photo: T. Rumbolo)Quelques passages du Garrel: resseau à la sortie du laminoir, accès à la galerie de la baignoire et premier siphon des gours. (Photo: T. Rumbolo)

Quelques passages du Garrel: resseau à la sortie du laminoir, accès à la galerie de la baignoire et premier siphon des gours. (Photo: T. Rumbolo)

Hormis les quelques insectes près de l'entrée, nous avons eu la chance de voir quelques autres formes de vies. Après tout rien d'étonnant pour une cavité qui comporte "les niphargus".  

Exemple de vie troglobie. L'espèce n'est pas identifiée (Photo: T.Rumbolo)

Exemple de vie troglobie. L'espèce n'est pas identifiée (Photo: T.Rumbolo)

Photos d'ambiances, au niveau de la salle du Phallus. (Photo: T. Rumbolo)Photos d'ambiances, au niveau de la salle du Phallus. (Photo: T. Rumbolo)
Photos d'ambiances, au niveau de la salle du Phallus. (Photo: T. Rumbolo)

Photos d'ambiances, au niveau de la salle du Phallus. (Photo: T. Rumbolo)

TPST: 6h

- L'étiage était particulièrement marqué: Lac d'entrée complètement à sec, gours au niveau du phallus également. 

- Note à l'équipement: il est important, pour le puit d'entrée de mettre une déviation pour éviter les frottements. Même en restant le plus à droite possible, la corde frotte de manière conséquente. (Prévoir une boucle de sangle de 60 cm). 

- Note à l'équipement: Attention à quelques connecteurs au niveau des cordes fixes avant le lac: Mousquetons oxydés ! (A surveiller, remplacer par connecteurs inox ?)

Commenter cet article

À propos